07/06/2008

Born Ruffians - Red Yellow and Blue


Dans l'imaginaire collectif, le Canada est partagé musicalement entre la variété en français tendance grande voix insupportable à la Céline Dion (notre président aura choisit sa préférence) et les groupes fanfares folles comme Arcade Fire. Cela va sans dire on penche nettement plus du côté des anglophones avec les Born Ruffians. Basés à Toronto, les trois compères qui forment ce groupe vont réjouir tes jours d'été.

Il y a des bruits d'oiseaux, une musique qui coule comme de l'eau, des notes scintillantes, une ambiance de copains barbus à chemises de bucheron, de la nostalgie et des sifflements. Une prommenade champêtre qui donne envie d'avoir une robe à fleurs et des cheveux longs, de faire de la poterie et de faire des bouquets. On tend niveau chant à se rapprocher de la voix si particulière du chanteur des Clap Your Hands Say Yeah. Quelque chose de nasillard, voire d'insupportable pour qui ne s'y attend pas, mais finalement très addictif si on avait aimé les premiers. Et comme c'est mon cas, je leur fais un grand sourire. Mais on en reste pas là dans la bonne ressemblance. Hummingbird pour tout te dire aurait pu être un morceau des Vampire Weekend que ça ne m'aurait pas étonnée. Et ce n'est qu'un exemple pris dans le tas. Pour le reste ça chante très fort à tendance cri de joie désespérée, ça s'accompagne de choeurs bien virils qui partent parfois en mignon bordel, les guitares t'électrisent la journée et la batterie te fait frétiller la frange.

1 commentaires:

DTRT a dit…

Et le tout est assez excellent je crois