14/04/2008

Estelle - Shine


C'est grâce à Manon que j'ai découvert Estelle avec la chanson single American Boy, duo bien comme il faut avec Kanye West. Un tube imparable, surfant sur la fameuse vague du "voilà ma nouvelle protégée, t'as vu comme elle en envoie?". Dit comme ça on pourrait croire que je n'avais pas aimé, ce qui est terriblement faux. Ce qui est vrai par contre c'est que je pensais qu'Estelle ne valait pas plus que ce morceau.

Shine, l'album donc, est classé dans la catégorie Rn'B de mon itunes ce qui est un peu la honte, mais qui est surtout une méprise énorme. Au regard des différents featuring présents sur le cd, l'ombre d'une fille chantant du chop chop pidou est bien loin. Estelle s'entoure bien,ohn Legend,Kanye West,Cee Lo (tu sais les Gnarls Barkley) ou encore Wyclef Jean pour ne citer qu'eux. On débute très fort avec Wait A Minute (que tu peux trouver plus bas dans la playlist) qui pourrait être l'oeuvre d'une rencontre entre Marie J Blige et Beyoncé. Ce qui est somme donne du piment à un plat un peu simpliste. Ce qui donne aussi envie d'inviter tes amis danseurs professionels pour une petite battle de chorés hip hop bien sentie (si comme moi tu n'as pas ce genre d'amis tu as le droit d'imaginer). Parfois Estelle se lance dans la soul mais en disant bitch dans ton morceau ça complexifie la chose (No Substitute Love) du coup pour dire qu'une femme moderne et libérée ça a aussi des sentiments on met des choeurs gospel et ça fait une très belle chanson (More Than Friends). On rigole aussi avec ses amis comme sur American Boy qui sonne davantage comme un morceau de Kanye et pas avec Kanye (mais ça on s'en fiche pas mal le morceau balance ton booty). Je ne vous l'avais pas encore dit mais Estelle est une anglaise, ce qui change pas mal de choses. Ce qui fait par exemple qu'elle a du se ballader dans les mêmes rues que Lilly Allen et que parfois la musique s'en ressent (ou serait ce juste parce que Mark Ronson produit le morceau?) dans Magnificent qui sent les quartiers black de nothing hill. Petit voyage qui perdure avec Come Over. Mais Londres in the streets c'est aussi des immeubles HLM, des kids, de la fumée, du groove ce qui fait des morceaux entêtants à l'image de In The Rain, Pretty Please (saut dans le temps garanti) ou Shine.
Sur la totalité de l'album on ne gardera que le meilleur mettant de côté des titres guimauve comme Back In Love qui dit "peau de bête+feu de cheminée+petit pull cachemire". Estelle pourrait être ton plaisir du printemps.

1 commentaires:

ton bon lycaon a dit…

alors attention, du scoop :
cette vieille sorcière de devendra est avec
natalie portman.
dans ta gueule le couple.
eh ouais, la vie est ainsi